Utiliser les réseaux sociaux dans l’entreprise

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux dans le milieu de travail sont une source profitable pour les entreprises. Cependant, leur utilisation successive dans un environnement professionnel, surtout pendant les heures de travail,  risque d’influencer l’entreprise ainsi que les employés.

Comme prévention, les employeurs se trouvent confrontés à la nécessité d’élaborer des stratégies pour contrôler leur sur-utilisation. Dans cet article nous mettrons l’accent sur les effets négatifs de la surexploitation de ces réseaux, et les procédures qui permettent à l’entreprise de lutter contre ce phénomène. Les réseaux sociaux peuvent se transformer à des sources destructives quand ils sont mal exploités. En ce qui suit sont leurs désavantages.

La distraction

Permettre aux employés d’accéder à leurs profils sur les réseaux sociaux, par exemple le fameux Facebook, pendant les heures de travail peuvent être une distraction.

Les employés peuvent perdre un temps précieux en train de parler à des amis ou mettre à jour leurs propres profils personnels. Pour garder les employés loin de ce délassement, plusieurs entreprises ont choisi d’implémenter une stratégie de médias sociaux afin de limiter cette utilisation dans le cadre professionnel.

Toutefois, ces politiques sont difficiles à appliquer si les employés sont autorisés à utiliser les téléphones cellulaires personnels ou apporter leurs propres ordinateurs portables dans le lieu de travail.

Les programmes malveillants

réseaux sociaux et milieu de travail

L’un des inconvénients de l’utilisation des réseaux sociaux dans un milieu de travail est la possibilité d’exposer le réseau de l’entreprise à des logiciels malveillants.

Ces derniers forment un logiciel intrusif qui peut endommager les ordinateurs de l’entreprise. Ce type de logiciel peut également créer un point d’accès pour les pirates, ouvrant ainsi une brèche de sécurité et plaçant le virus dans le système de la compagnie pour corrompre les fichiers.

La plupart des pare-feux construisent une protection contre l’intrusion des logiciels malveillants. Compte tenu de l’utilisation fréquente de l’internet pour des raisons de travail, l’équipe en charge du support technique est conseillée de scanner régulièrement  les systèmes et les réseaux des ordinateurs pour  lutter contre les virus.

Les réseaux sociaux risquent de vous mettre à la porte

utilisation des résaux sociaux

Avant d’aimer ou de partager une publication d’un ami sur Facebook, n’ignorez pas la réaction de votre boss. Est-ce que cela lui plaira de voir que vous utilisez Facebook durant les heures de travail ? Bien-sûre que non.

En effet, le progrès technologique a longtemps été un catalyseur du changement en milieu de travail, dans les mauvaises et les bonnes manières. Maintenant, les réseaux sociaux ont monté la barre haute en perturbant la façon dont nous travaillons. Selon Rosemary Haefner, responsable ressource humaine à CareerBuilder « Les médias sociaux sont en plein essor avec des possibilités de réseautage et la chance de partager vos réalisations. Mais ils pourraient également conduire à la fin de votre carrière si utilisé incorrectement »

Effectivement, 28% d’employeurs déclarent avoir renvoyé des personnes pour l’utilisation d’internet pour des activités non liées au travail, tels que les achats en ligne ou la consultation de son compte Facebook, durant les journées ouvrables. 18% ont résilié des contrats de travail à cause d’un statut publié sur un réseau social.

Facebook coûte des billions de productivité perdue

Selon une étude réalisée par CareerBuilder, 40% des employés  déclarent qu’ils  passent au moins une heure, pendant une journée de travail, en effectuant des coups de téléphone personnels, des emails ou des SMS. 21% ont affirmé qu’ils passent plus qu’une heure naviguant sur le net ou regardant des photos et des vidéos. En faite, une utilisation plus restreinte des réseaux sociaux pourra absolument augmenter la productivité.

Comment limiter l’usage des réseaux sociaux dans le milieu de travail

Les entreprises doivent implémenter des règles disciplinaires et mettre en place des procédures via une politique cohérente de médias sociaux pour faire face à toutes les questions qui s’imposent.

L’employeur doit traiter une mauvaise utilisation des réseaux sociaux comme il le ferait avec tout autres types d’inconduite alléguée. Cela impliquerait un questionnaire ou une mesure de suspension ou d’autres mesures de précautions suivie d’une action disciplinaire dans le cas échéant.

Afin d’éviter les conflits, une politique de réseaux sociaux devrait être mise en place pour identifier les paramètres en sensibilisant les employés des limites et des attentes de l’employeur. Cette politique protégera aussi l’entreprise contre les réactions des employés et assurera qu’ils respecteront la loi contre la discrimination et la protection des données. Ces politiques devraient :

  • Préciser aux employés la limite d’accès à des sites : quand est ce qu’ils sont autorisés d’y accéder, ainsi que les motifs d’utilisations (business ou usage personnel).
  • Préciser que les employés ne doivent pas dénigrer les clients, les fournisseurs ou autres employeurs via leurs comptes personnels.
  • Préciser que les employés ne doivent pas divulguer des informations confidentielles ou des secrets d’affaires.
  • Définir les conséquences de la violation
  • Confirmer que l’employeur réserve le droit de surveiller l’usage des employés des courriers électroniques et Internet, y compris l’accès aux sites des réseaux sociaux.
  • Assurer l’employé qu’il doit s’adresser aux responsables de l’entreprise dans le cas de besoin, au lieu de s’exprimer négativement sur les médias sociaux.

En conclusion, il est nécessaire de noter que ces outils de communication présentent des risques comme des opportunités. Il suffit de mettre en place les bonnes stratégies pour limiter leurs inconvénients et récolter les bénéfices d’utiliser les réseaux sociaux.

Autres articles et guides qui pourraient vous intéresser

Menu